La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC)

La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité :

La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC)

D’abord, la comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité est issue de la loi du 9 mars 2004,
dite loi « Perben II ».
cette procédure permet à l’auteur d’un délit d’éviter le renvoi devant un tribunal correctionnel.
Pour cela , il doit d’abord, avouer sa culpabilité
et  en outre, accepter la peine proposée par le Procureur de la République.
La CRPC présente, sur ce point, une analogie avec la composition pénale.
Mais à la différence de celle-ci, qui implique une simple validation par un juge,
l’accord obtenu dans le cadre de la CRPC doit être homologué par le Président du Tribunal de grande instance,
ce qui suppose de sa part une motivation.
Le juge ne peut, toutefois, modifier la proposition du Procureur.
Il vérifie tout d’abord, que l’intéressé reconnaît les faits
et puis, accepte la peine,
que par ailleurs, celle-ci est justifiée au regard des circonstances de l’infraction
et également, de la personnalité de son auteur.
Si l’homologation est refusée, le Procureur saisit la juridiction de jugement ou d’instruction.
Lors de sa comparution devant le Procureur de la République ou son délégué,
l’auteur des faits doit être obligatoirement assisté d’un Avocat afin de s’assurer,
dès le début de la procédure, de son consentement libre et éclairé à l’offre du Procureur.

À quelles infractions s’applique la comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité

(La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité)
L‘article 495-7 du Code pénal précise que la CRPC a vocation à s’appliquer à tous les délits,
à l’exception de ceux mentionnés à l’article 495-16
(délits commis par des mineurs de 18 ans, délits de presse, homicides involontaires, délits politiques
ou délits dont la procédure de poursuite est prévue par une loi spéciale)
et des délits d’atteintes volontaires à l’intégrité des personnes
et d’agressions sexuelles prévues aux articles 222-9 à 222-31-2 du Code pénal lorsqu’ils sont punis d’une peine d’emprisonnement d’une durée supérieure à 5 ans.
 

Contactez un avocat

Adresse : 55, rue de Turbigo
75003 PARIS
Tél : 01.42.71.51.05
Fax : 01.42.71.66.80
E-mail : contact@cabinetaci.com
Catégories
Premièrement, LE CABINET   (La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité)
Deuxièmement, SPÉCIALISTE DROIT PÉNAL   (La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité)
En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste   (La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité)
En second lieu, Droit pénal    (La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité)
Tout d’abord, pénal général    (La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité)
Ensuite, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal  (La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité)
Puis, pénal des affaires    (La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité)
Aussi, Droit pénal fiscal    (La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité)
Également, Droit pénal de l’urbanisme
De même, Le droit pénal douanier
Et aussi, Droit pénal de la presse

                 Et ensuite,

pénal des nuisances
Et plus, pénal routier infractions
Après, Droit pénal du travail
Davantage encore, Droit pénal de l’environnement
Surtout, pénal de la famille
Par ailleurs, Droit pénal des mineurs
Ainsi, Droit pénal de l’informatique
Tout autant, pénal international
Que, Droit pénal des sociétés
En dernier, Le droit pénal de la consommation
Troisièmement, Lexique de droit pénal
Quatrièmement, Principales infractions en droit pénal
Et puis, Procédure pénale
Ensuite, Notions de criminologie
Également, DÉFENSE PÉNALE
Aussi, AUTRES DOMAINES
Enfin, CONTACT
 

To Top